Sources de l'Eifel

Les sources

Les sources d'eau minérale font partie de l'héritage géologique et sont aussi un facteur économique significatif dans l'Eifel volcanique.

Nos sources de l'Eifel volcanique

certains endroits, l'eau minérale jaillit tout simplement du sous-sol de l'Eifel volcanique, alors que d'autres eaux minérales comme les sources de Daun doivent être captées par des forages, puis amenées à la surface.

Il y a 10 000 ans, dans l'Eifel volcanique, la rencontre de nappes aquifères et de roche en fusion, appelée aussi magma, déclencha des éruptions phréatomagmatiques du maar d'Ulmen qui creusèrent d'immenses cratères dans le socle rocheux du massif de l'Eifel du Dévonien.
 Ceci explique aussi pourquoi les fragments de roche refroidis des éruptions de maars retrouvés en surface contiennent jusqu'à 90 pour cent de fragments de socle cristallin. De nombreuses eaux minérales de l'Eifel volcanique font partie des « eaux minérales acidulées » ou des « acidulées » qui contiennent naturellement plus de 250 mg/l de dioxyde de carbone. La montée constante de dioxyde de carbone provenant des nombreuses sources d'eau minérale fait partie des processus géophysiques d'origine volcanique qui ne peuvent aujourd'hui être observés que dans l'Eifel volcanique.
Source d'eau minérale de Gerolstein

Journée découverte de l'eau de l'Eifel

Excursion d'une journée, partir de 350 €/ personne

en lire plus
Eau

Eau

5-Excursion à la journée, partir de 534 €/ personne

en lire plus
Les processus souterrains du mini-geyser d'eau froide « Brubbel » du petit village de Wallenborn près de Daun se manifestent plus nettement encore. Toutes les quarante minutes, le dioxyde de carbone remontant du sous-sol atteint une concentration qui ne peut plus être assimilée par l'eau. Le dioxyde de carbone monte ainsi sous forme de bulles de gaz et fait bouillonner l'eau.